All for Joomla All for Webmasters

 

Appelez nous: (00 216) 22 637 673

Cart0
Total TTC :0,000 DT
Votre panier est vide !

LES CANARDS D'ORNEMENT

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Écrit par samedi, 18 mai 2013 19:31;

Jeux de lumière sur l’eau, bruit enchanteur d’une cascade, et observation des animaux : installer un bassin dans son jardin offre de nombreux plaisirs et enrichit son écosystème.

Que ce soit à travers sa faune (poissons, batraciens et canards d’ornement) ou sa flore, votre jardin va se transformer, formant un biotope qui ravira petits et grands.

Cet espace aquatique induit un sentiment de bien-être, et la présence de canards d’ornement ne manquera pas d’y ajouter un climat d’observation relaxante. Si vous désirez créer un environnement aquatique naturel, privilégiez l’utilisation d’une bâche autour de laquelle votre pelouse, des pierres et une variété de plantations créeront un espace visuel du plus bel effet.

Les canards d’ornement, contrairement aux idées reçues, n’endommagent pas les gazons ; ils se contentent de ramasser ici et là des limaces ou autres petits insectes. Les petites espèces ne requièrent que peu de place à condition, bien sûr, de n’en détenir qu’un petit nombre d’individus. Vous pourrez les laisser se promener dans votre jardin à condition que les canards soient éjointés.

Ils resteront à l’extérieur toute l’année. Quelques buissons leur permettront de se protéger de la chaleur ou du mauvais temps.

La nature a pris des dispositions spéciales pour permettre aux oiseaux aquatiques de se mouvoir facilement dans l’eau, leur élément naturel. Leur corps contient un certain nombre de « vides », ce qui réduit leur poids par rapport à leur volume ; certains os renferment de l’air à la place de la moelle ; ces réservoirs d’air ont un effet pneumatique dont les oiseaux profitent.

Leur tronc a une forme caractéristique ; aplati et pourvu d’une large surface portante qui rappelle la coque d’un bateau. L’os de la poitrine est allongé loin vers l’arrière et les côtes sont longues ; leurs pieds sont palmés, ce qui les rend capables de se déplacer rapidement sur l’eau.

Leur large bec aplati est garni sur les côtés de lamelles cornées faisant fonction de passoire, qui leur permettent de recueillir leur nourriture dans l’eau. L’eau et la vase passent à travers, mais les infusoires (= êtres unicellulaires vivant dans les eaux stagnantes), plantes, coquillages et les vers restent dans le bec.

La couche de graisse sur la poitrine et le ventre constitue une protection contre un trop grand refroidissement du corps. À l’extrémité du dos, quelques centimètres avant l’attache des plumes caudales du milieu (dessus de la queue), se trouve une glande reconnaissable à un léger renflement, et garnie d’une courte touffe de plumes.

Cette glande est d’une importance essentielle pour les oiseaux aquatiques, car elle sécrète une substance grasse servant à rendre leur plumage imperméable : ils enduisent quotidiennement tout leur corps de cette « huile » qu’ils répartissent avec leur bec sur toutes leurs plumes. Un séjour prolongé de l’oiseau en dehors de son élément naturel ou l’absence d’eau pour se baigner stoppent le fonctionnement de la glande uropygienne ; le plumage de l’oiseau perdra alors son imperméabilité.

Un oiseau aquatique d’ornement est très propre, au point que, après avoir été manipulé par l’homme, il ira toujours se baigner dès qu’il aura retrouvé la liberté, pour son costume soit de nouveau pur de toute souillure.

Les oiseaux aquatiques d’ornement doivent toujours être élevés par couple, comme c’est la coutume chez le canard sauvage, l’oie grise et la bernache. Leur famille compte une quantité d’oiseaux nageurs (au total 225 espèces), parmi lesquels les cygnes, les oies et les nombreuses sortes de canards.

Les couveuses

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Écrit par lundi, 23 avril 2012 07:17;

 

Spécifications techniques de nos incubateurs:

 

- automatique

 

- pouvant fonctionner en même temps couveuse et éclosoirs

 

-équipées de plateaux a couver et de paniers a éclosoir

 

- structure en acier galvaniser avec isolation

 

- retournement automatique et programmable selon le type de l'œuf

 

- ventilation automatique

 

-refroidissement automatique

 

-contrôle et affichage de la température

 

-consommation économique de l'énergie

 

-facile a déplacer grâce à des roues

 

- garantie 6 mois sur pièces électronique 

 

-pièces de rechange disponible et fournies

La passion de l'élevage

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Écrit par lundi, 23 avril 2012 07:17;

 

L'elevage une passion

L'élevage des volailles, notamment celui des poules, est une occupation saine et démocratique, qui peut servir de gagne-pain aux professionnels et de distraction rémunératrice aux amateurs, pauvres ou riches, ayant seulement à leur disposition un petit couvert, attenant à un tout petit enclos.

Pratiquer l'élevage est une tâche sérieuse. Nos expériences, nos conversations , nos lectures surtout , nous permettent d'affirmer que l'éleveur doit avant tout faire preuve de patience , d'observation , du désir de connaître sans cesse les animaux qu'il élève ,et bien sûr de les aimer.

Les animaux obéissent pour la plupart aux instincts qu'ils ont reçus de la Nature. Ces instincts leur permettent d'assurer leur descendance. A l'éleveur donc, la charge de bien les CONNAÎTRE, EN les observant souvent, et en notant tout ce qui peut être utile.
Se faire accepter et reconnaître par ses animaux est de règle. S'efforcer de faire preuve de régularité dans la distribution de la nourriture, de la boisson , par exemple , est une excellente manière de se faire accepter sans réserve par ses propres animaux.

Ainsi si vous êtes décidé à démarrer un élevage ; quelle est la meilleure façon de vous y prendre ? Il vous faut savoir que du début de votre élevage dépendra en grande partie sa réussite.                                                                                      

 Vous pouvez commencer avec :

 1 - des sujets adultes.

 2 - des sujets jeunes (POULETTES et coquelets de 6 semaines ENVIRON). 

 3 - des poussins d'1 jour.

 4 - des oeufs à couver.                                                  

Pour un novice, la solution (2), sujets de 6 semaines, est de loin la plus pratique. En effet , ces sujets ne vous demanderont pas trop de connaissances en élevage; ils sont autonomes pour leur nourriture et ont passé un stade important dans leur croissance. Les poussins d'1 jour ont besoin de chauffage, donc d'une installation spéciale ( éleveuse ) avec alimentation spéciale etc...Quant aux oeufs à couver , il vous faut impérativement maîtriser la technique de l'incubation artificielle. Vous pouvez vous familiariser avec ces techniques en consultant nos pages spécifiques.

 

 

Lapin nain

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Écrit par lundi, 23 avril 2012 07:17;

Les lapins :

Faisant partie de l’ordre des Lagomorphes et non pas de celui des Rongeurs, le lapin est devenu de nos jours un animal domestique très convoité.

Qu’est ce qu’un lapin nain ?

Issu d’un élevage, le lapin nain et une variété de lapins particulièrement prisés pour leurs côtés tout mignon car ils sont tout petit. Attention car du coup, ce sont des animaux de compagnie fragile !

Le lapin nain se reconnaît grâce à plusieurs caractéristiques de son anatomie :

Son poid : le lapin nain pèse généralement entre 2 kg et 2.6 kg à l’âge adulte à l’inverse le lapin de grande race lui peut peser jusqu’à 6 kg.

Sa tête : Il a une tête ronde avec de belles petites moustaches.

Son corps : Arrondi, ses pattes antérieures possèdent cinq doigts alors que les autres n’en possèdent que quatre.

Son coup : il a un tout petit coup.

Ses dents : il possède 28 dents qui poussent d’environ 12 cm par an.

Les oreilles : elles sont beaucoup plus courtes que les autres lapins.

 

On reconnaît aujourd’hui 10 races naines :

– le lapin nain de couleur

– le  lapin nain bélier

– le  lapin nain angora

– l’Hermine ou le Polonais

– le  lapin nain rex

– le lapin nain renard

– l’Hermine de Lutterbach

– le  lapin nain cendré écru

– le lapin tête de lion

 

N’hésitez pas à visitez le site pour plus d’informations sur votre animal de compagnie préféré.

LES POULES D'ORNEMENT

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Écrit par samedi, 18 mai 2013 19:45;

Poule d'ornement

   

La poule d'ornement est plus particulièrement utilisée pour orner les jardins et les grandes terrasses contrairement aux autres poules comme la poule pondeuse, la poule couveuse, la poule polyvalente ou la poule de chair.

Origines de la poule d'ornement

Une volaille d'ornement constitue avant tout un plaisir pour les yeux. Elle rend vivant votre jardin ou votre terrasse et peut tenir compagnie.

On distingue différentes sortes de poule d'ornement de toutes les tailles et de tous les poids. Elles peuvent être issues de races anciennes ou non, de plusieurs croisements ou non. La diversité de poules pouvant servir d'ornement est grande puisqu'il existe plus de 200 espèces de poule au total.

À noter : parmi les poules appréciées pour leur esthétique, certaines sont aussi élevées en tant que poules pondeuses, d'autres en qualité de poules couveuses et certaines en tant que poule de chair.

Principales caractéristiques de la poule d'ornement

 

Les poules d'ornement sont très belles et prennent souvent peu de place. On les achète surtout pour leur beau plumage et moins pour leur production, quelle qu'elle soit. Elles permettent également de participer à des concours.

À noter : comme les autres poules, elles ont l'avantage de manger toutes les épluchures de légumes et les autres restes de cuisine.

Types de poule d'ornement

On distingue deux types de poule d'ornement : les grandes races et les races naines.

Parmi les grandes races :

  • La Brahma : grosse poule importée d'Asie. Elle a fait son apparition en France au milieu du XIXe siècle.
  • La Meusienne : cette importante volaille aux superbes coloris a été créée récemment. C'est aussi une bonne pondeuse et une poule de chair. Il existe aussi une version naine.
  • La Hollandaise : deux variétés grande race et race naine qui font deux belles races d'ornement grâce à sa belle huppe raffinée.
  • La poule crèvecœur : belle race d'ornement aux superbes coloris : noir, blanc, bleu, coucou et gris perle. C'est aussi une très bonne poule de chair. On distingue aussi la race naine qui est beaucoup plus rare.
  • Le Gaulois : magnifique coq à la belle allure et à la couleur un peu dorée.

Parmi les races naines, les plus prisées sont :

Caractère de la poule d'ornement

La poule d'ornement s'adapte bien à un jardin et a bon caractère :

  • Elle est généralement facile à vivre et assez gentille avec les enfants.
  • Elle est aussi sociable avec ses congénères. Cependant, attention, certaines peuvent être agressives et posséder un caractère bien marqué. Renseignez-vous bien avant de l'acheter.
  • Selon la race, certaines poules d'ornement sont plus robustes que d'autres.

Où élever sa poule d'ornement ?

La poule d'ornement s'élève comme les autres poules. Cependant, il faut faire attention au terrain car ses belles pattes emplumées n'apprécient pas trop les terrains humides et boueux. De ce fait, prévoyez un grand parcours herbeux comme une jolie pelouse accolée à votre poulailler.

Sachez aussi que les poules avec des belles huppes décoratives sont des nids à parasites. Il vous faudra être vigilants et bien prendre soin de vos poules.

Prix d'une poule d'ornement

Les poules d'ornement sont un peu plus difficiles à dénicher que les autres poules. Elles sont aussi un peu plus chères.

 Tout dépend de l'endroit où vous l'achetez (jardinerie, éleveur, exposition, petites annonces).

 

Écrit par les experts Ooreka 

Partenariat Poussinette avec Zitouna Tamkeen Bank

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Écrit par jeudi, 26 janvier 2012 17:22;

Nos Amis